Séance d’hypnose pour un enfant ou un ado

L’état d’hypnose est un état naturel. Un enfant à partir de 6 ans peut avoir une séance d’hypnose, adaptée à son âge et un ado également.

Cela peut leur permettre de dépasser des blocages, de surmonter certaines situations, de gérer certaines émotions.

Une séance d’hypnose pour un enfant – de 6 ans à 11 ans

Je m’adapte à votre enfant, je le laisse choisir.

A t-il envie de colorier, de jouer de mes instruments, de tirer des cartes de Dixit?

C’est votre enfant qui choisit ce qu’il a envie de faire pendant la séance. Il sera donc concentré, et une partie de lui, celle qui m’intéresse sera réceptive aux histoires que je raconterai pendant qu’il sera occupé.

Les histoires que je raconte à vos enfants sont toujours des histoires positives qui permettent à l’inconscient d’avoir des déclics, de libérer des émotions, d’avancer en douceur, sur la problématique de votre enfant

La séance se déroule en trois étapes.

1- Entretien avec le parent et l’enfant pour poser les bases de la séance. L’enfant est libre de parler de ce dont il a envie. Je lui explique ensuite comment la séance va se passer, et on raccompagne ensemble le parent à la porte.

2- La séance se déroule avec votre enfant qui choisit ce qu’il fait pendant la séance, sa manière de participer. Pendant ce temps je raconte des histoires à votre enfant qui délivrent les bons messages à l’inconscient.

3- Nous revenons chercher le parent. L’enfant décide de ce qu’il veut partager.

Une séance d’hypnose pour un ado – à partir de 11 ans

Si votre enfant peut s’allonger et fermer les yeux, c’est la solution que je vais privilégier à partir de 11 ans.

On se rapproche donc fortement d’une séance adulte, dans le sens ou votre ado est allongé et écoute ma voix lui raconter des histoires pendant ce voyage hypnotique.

La séance est bien sûr plus courte que pour un adulte, et encore plus douce, mais tout aussi efficace.

La séance se déroule en trois étapes.

1- Entretien avec l’ado pour poser les bases de la séance (avec ou sans le parent!). L’adoest libre de parler de ce dont il a envie. Je lui explique ensuite comment la séance va se passer, et on raccompagne ensemble le parent à la porte.

2- Séance allongée, les yeux fermés, je raconte des histoires qui permettent de travailler la problématique abordée, en douceur.

3- Nous revenons chercher le parent. L’ado décide de ce qu’il veut partager.

Vous pourriez aussi aimer